Avec la fin des sessions qui approche, ce sont des milliers d’étudiants qui cherchent un stage pour enrichir leur parcours. Voici 5 bonnes raisons de regarder pour des opportunités locales afin de (re)découvrir le Québec et parfaire tes compétences.

1. Répondre à l’appel des régions

Le Québec a besoin de toi! Depuis la pandémie, de nombreux secteurs de nos industries souffrent de la pénurie de main d’œuvre. Un constat partagé par tous les acteurs régionaux, particulièrement dans les secteurs du tourisme, de l’hôtellerie et de la restauration. À elle seule, l’industrie touristique représente 450 000 emplois au Québec, dont 51% sont occupés par les 15-34 ans. Durant l’été 2021, le manque de main d’œuvre a forcé les établissements de région à ralentir leur activité, faute d’employés. Pour l’été 2022, les projections font état de 40 000 postes à pourvoir dans l’industrie touristique au Québec ainsi que des milliers de stages.

Afin de participer à l’effort de relance de l’industrie touristique, LOJIQ peut t’offrir un soutien financier jusqu’à 1 500$ pour le transport jusqu’à ton milieu de stage grâce à son projet pilote en tourisme, hôtellerie et restauration, alors n’attends pas et répond à l’appel de nos régions!

2. Faire des économies

En faisant le choix d’aller en région, c’est ton portefeuille qui te remerciera. Le coût de la vie est nettement moins cher qu’à Montréal ou à Québec, surtout au niveau des loyers qui représentent une dépense importante dans les grandes villes. En région, il y a plus d’options qui s’offrent à toi et tu peux très souvent te procurer plus à un prix moindre. Un stage en région te garantit d’économiser ton argent.

3. Être près de la nature

Toutes les régions du Québec regorgent de trésors cachés et de paysages à couper le souffle. Sentiers de randonnées, parcs naturels à proximité, montagnes, lacs et rivières, etc. En faisant un stage en région, tu pourrais profiter de la nature à tous les jours.

4. Avoir un impact social

Poursuivre un stage en région, c’est parfois faire rimer local avec impact social. Selon une étude de 2019, 52% des jeunes en région s’impliqueraient au sein d’organismes à but non lucratif. Afin d’attirer les jeunes, les régions ont mis en place des programmes qui permettent de s’engager simplement et contribuer à l’essor régional.

5. (Re)découvrir le Québec

Quoi de mieux que d’allier l’utile à l’agréable? Choisir les régions, c’est (re)découvrir le Québec. C’est se laisser surprendre et s’abandonner aux charmes et aux plaisirs locaux. Les régions regorgent d’activités à faire en été comme en hiver.

(Sources : CQRHT; Boomrank.ca; Place aux jeunes en région)

Article suivant