Le Sommet mondial sur le développement durable est l’événement phare annuel organisé par The Energy and Resource Institute (TERI). Il est un lieu de rassemblement des leaders mondiaux et des praticiens autour d’une plate-forme unique pour débattre et délibérer sur des questions environnementales d’importance mondiale.

Participation à des rencontres professionnelles

Les 27 et 28 janvier, certains des participants ont pris part au dialogue régional des jeunes sur l’avenir des rapports sur l’éducation, qui sera publié lors de la Conférence générale de l’UNESCO en novembre 2021. La session était modérée par Najat Vallaud-Belkacem, membre du groupe de travail de l’UNESCO-MGIEP sur les évaluations internationales et ancienne ministre de l’Éducation et de la Jeunesse de France.

Les 8 Québécois ont rencontré Francis Paradis, Directeur du Bureau du Québec à Mumbai. Il leur a présenté les actions du Québec en Inde, son partenariat avec le TERI et ses actions en développement durable.

Au World Research Institute (WRI), les jeunes ont discuté des enjeux et défis de la pollution atmosphérique dans les villes indiennes, des toits solaires, de la restauration durable du paysage, ainsi que du développement urbain.

Finalement, ils ont pris connaissance du programme jeunesse et des initiatives en développement durable du Mahatma Gandhi Institute of Education for Peace and Sustainable Development – MGIEP, l’Institut de recherche de l’UNESCO.

Le Sommet mondial sur le développement durable

La délégation a ensuite pris part au World Sustainable Development Summit (WSDS) du 29 au 31 janvier 2020 à New Delhi.

La WSDS poursuit l’héritage du Sommet sur le développement durable de Delhi (DSDS), lancé en 2001 dans le but de faire du développement durable un objectif partagé à l’échelle mondiale. Au fil des ans, la série des sommets a réuni :
– 47 chefs d’État et de gouvernement,
– 13 lauréats du prix Nobel,
– des ministres de 76 pays,
– 1 600 dirigeants d’entreprise,
– 1 800 orateurs et plus de 12 000 délégués du monde entier.

Les participants soutenus par LOJIQ

Alexandre Guindon, co-fondateur et directeur général de 2 Degrés – Incubateur en environnement et en technologies propres.
Antony Diaz, fondateur et directeur de Uvolt, startup en énergie renouvelable
Élisa Paquet, agente de gouvernance, Services publics et Approvisionnement Canada
Eric Walling, candidat au doctorat en génie chimique à l’Université Laval « Modélisation du compost pour réduire la perte de nutriments et de GES »
Grace Skahan, assistante de programme, Equitas – Centre international d’éducation aux droits humains
Jonathan Rouleau, responsable de la recherche à Culture Laval et candidat au doctorat en communications à l’Université McGill “The 21st Century University and its Cultural Roles in Montreal : Reframing the Media-Urban Culture Nexus”
Julie Bernard, candidate au doctorat à la Faculté des sciences de l’administration à l’Université Laval
Valérie Tremblay, diplômée en Développement international et mondialisation de l’Université d’Ottawa

Ce projet s’inscrit dans le cadre du programme Développement de carrière et a été réalisé en collaboration avec le ministère des Relations internationales et de la Francophonie du Québec (MRIF) et le Bureau du Québec à Mumbai.

Photos : © Bureau du Québec à Mumbai
Photo du haut (de gauche à droite) : Dnyaneshwari Talpade, Attachée aux affaires publiques, à la culture et à l’éducation, Bureau du Québec à Mumbai, Grace Skahan, Jonathan Fraser Rouleau, Éric Walling, Élisa Paquet, Antony Diaz, Valérie Tremblay, Julie Bernard, Alexandre Guindon, Francis Paradis, Directeur du Bureau du Québec à Mumbai.

Pour plus d’information sur le WSDS

Article suivant