Anne-Marie Gendron réalise actuellement un mandat de volontariat auprès du CARI St-Laurent afin de les appuyer dans le cadre de leurs activités éducatives et communautaires. Depuis 30 ans, l’organisme a pour mission d’accueillir, d’aider et d’accompagner les nouveaux arrivants établis à St-Laurent dans leur processus d’établissement, d’adaptation et d’intégration.

Dans le cadre de son mandat, Anne-Marie contribue à la mise en place d’ateliers de pratique du français, en plus d’offrir son accompagnement lors d’événements ponctuels tels que les ateliers de cuisine ou la fête interculturelle de fin d’année. Ces activités permettent de réduire l’isolement social des personnes immigrantes en leur offrant des occasions de bâtir un réseau et tisser de nouveaux liens. Elles contribuent également à faciliter l’intégration sociale et linguistique des personnes immigrantes participantes.

Ce mandat de volontariat est réalisé dans le cadre du programme Québec Volontaire.

Une expérience concrète

À travers la co-animation des ateliers de cuisine, de jumelage linguistique ou d’aide aux devoirs offerts par le CARI St-Laurent, Anne-Marie rencontre des gens aux parcours aussi divers qu’intéressants. Chaque semaine, elle a le plaisir de retrouver les participants et l’organisme, car elle a l’impression de faire partie d’une famille.

Anne-Marie, qui a pris une année sabbatique pour réaliser un projet avec LOJIQ, ne regrette pas sa décision.

« Cette expérience pratique et concrète a été très formatrice pour moi et m’inspire énormément quant à la poursuite de mes études. Grâce au volontariat, j’ai la chance de côtoyer des personnes qui ont complété des études similaires à ce que je vais entreprendre, mais qui ont déjà rejoint le marché du travail. On dirait que de voir à quel point celles-ci sont passionnées et en mesure de faire une différence me rassure quant à mes propres perspectives d’avenir. »

Image du site www.lojiq.org

« En tant qu’étudiante, je n’avais jamais eu la chance d’aller plus loin que la théorie pour m’engager personnellement. Mon volontariat auprès du CARI St-Laurent me permet de comprendre les enjeux auxquels les nouveaux arrivants font face ainsi que le système de ressources que notre société met à leur disposition, tout en m’impliquant directement dans ma communauté. »

À la reprise de son parcours académique, elle désire continuer son engagement social hors des salles de classe. « J’ai appris que ça valait vraiment la peine! »

En savoir +

Article suivant