À l’occasion de la 34e édition de Coup de cœur francophone (CCF) qui a lieu à Montréal du 5 au 15 novembre 2020, LOJIQ a développé une résidence virtuelle de création à destination des artistes de la relève en chanson francophone avec ses partenaires bilatéraux, l’Office franco-québécois pour la jeunesse (OFQJ) — Section France et le Bureau International Jeunesse (BIJ) en Wallonie-Bruxelles.

Pour opérationnaliser ce projet, un festival de la Fédération des festivals de chanson francophone par office de mobilité jeunesse a été sélectionné à titre de partenaire artistique. Il s’agit de Coup de cœur francophone pour LOJIQ, du Chantier des Francofolies de la Rochelle pour l’OFQJ en France et du Festival FrancoFaune pour le BIJ.

Les objectifs et la formule

Les objectifs du projet sont les suivants :

  • Permettre à des artistes émergents de la chanson francophone de créer et de rayonner au-delà des frontières
  • Mettre en valeur les programmes en art et culture de LOJIQ, de l’OFQJ-France et du BIJ
  • Continuer de valoriser des projets internationaux de coopération culturelle malgré la fermeture des frontières
  • Plus largement, valoriser la langue française et la Francophonie par la réalisation d’un projet trilatéral de création musicale

Le projet, une 1ère pour tous les organisateurs, se déroule en 3 phases :

  • Résidence : Grâce aux festivals de chanson francophone associés, un artiste par territoire a été sélectionné pour prendre part à une résidence virtuelle de création. Dans un 1er temps, à l’aide de l’application de communication collaborative Teams et dans le confort de leur maison, les 3 participants ont été en résidence 1 semaine pour créer chacun une chanson originale sur une thématique choisie. Bien que majoritaires, les temps de création en solo étaient aussi ponctués par des ateliers d’écriture de paroles et de composition musicale.
  • Enregistrement studio : Ensuite, chacun des musiciens a été appelé à se rendre dans un studio professionnel près de chez lui (à Montréal, à Paris et à Bruxelles) pour enregistrer la chanson créée à distance, le temps d’une séance studio d’une demi-journée. Lors de cette 2e étape, un vidéaste par territoire était en studio avec l’artiste pour prendre des images de la session d’enregistrement et créer une capsule vidéo.
  • Diffusion : Le fruit de cette résidence fera l’objet de la production de 3 capsules qui seront diffusées sur le web à partir du 19 novembre dans le cadre de Coup de cœur francophone ainsi que par l’intermédiaire des partenaires associés au projet (LOJIQ, Chantier des Francofolies de la Rochelle, OFQJ-France, FrancoFaune et BIJ).

La création québécoise

L’enregistrement audio et vidéo de la création de l’artiste québécoise Michaëlle Richer s’est déroulé le 9 novembre dernier, au Studio Dandurand à Montréal, filmé par le vidéaste Jean-Philippe Sansfaçon.

Les auteurs-compositeurs-interprètes

Pour le Québec (LOJIQ et CCF) : Michaëlle Richer

Michaëlle RicherEn 2015, Michaëlle Richer participe à la finale nationale de Cégeps en spectacle, puis obtient le diplôme de l’École nationale de la chanson de Granby en 2016. S’en suivent plusieurs spectacles et un 1er mini-album en octobre 2019, Fâcheuse tendance. L’artiste y propose un 1er vaporeux, sombre, enivrant. Réalisé par Blaise Borboën-Léonard (fidèle acolyte de Lydia Képinski), ce 1er EP dévoile une Michaëlle Richer à la voix douce et à la poésie percutante, parfois poignante.

Pour la France (OFQJ-France et Chantier des Francos) : Johnny Jane

Johnny JaneÀ tout juste 21 ans, Johnny Jane nous berce brutalement avec son énergie particulière dans une atmosphère intimiste. En duo avec son piano, il nous raconte des histoires parfois romantiques, parfois pathétiques, entre rêve et réalité. Il est audacieux, généreux, et on le comprend que trop souvent, c’est pour ça qu’il nous touche. Il oscille entre deux univers : celui de la chanson française avec pour influences principales Gainsbourg et Barbara, mais aussi celui de la scène urbaine actuelle. Un mélange surprenant qui se joint aux sonorités sombres et singulières du jeune artiste, qui nous offre une grande sincérité à travers son 1er EP Au pire c’est rien.

Pour la Wallonie-Bruxelles (BIJ et FrancoFaune) : Matthias Billard

Matthias BillardÀ mi-voix entre la chanson et le cinéma, Matthias Billard tisse une musique électronique envoûtante et atmosphérique, qui puise ses sonorités dans les archives de films et les mélodies répétitives. On entre dans ses chansons à pas feutrés, comme dans des tableaux miniatures où chaque détail, chaque motif, chaque point d’ombre et de lumière compte et révèle discrètement son élégante gravité… Le 1er album Hiver(s), rythmé par de précieux alliés (Nicolas Lefèvre, Sarah Thery, Mathias Bressan, Eve Duchemin) est sorti à l’automne 2019.

Les vidéastes

Pour le Québec (LOJIQ et CCF) : Jean-Philippe Sansfaçon

Depuis 2013, Jean-Philippe Sansfaçon aide les auteurs/compositeurs/interprètes à créer une image qui est en complémentarité et harmonie avec leur univers musical. Que ce soit au niveau d’une vidéo promotionnelle, une photo de presse, de spectacle ou de cover d’album, il s’assure qu’il y ait une cohérence visuelle forte. Avec la montée des réseaux sociaux et le bombardement d’images que cela implique, il souhaite avec les artistes rejoindre de manière honnête les auditeurs cibles de leurs musiques en créant un univers visuel adapté et unique.

Pour la France (OFQJ-France et Chantier des Francos) : Collectif la Sale Affaire
Marie-Laure Blancho et Paul Combaluzier

La Sale AffaireLa Sale Affaire c’est des talents mêlés de production et post production image, de photographie et de développement de concept, mis en collectif pour réaliser pleins de trucs. Elle aime penser la direction artistique de projets musicaux à travers clips et photographies, tout comme elle aime réaliser des publicités quand on lui demande.

Pour la Wallonie-Bruxelles (BIJ et FrancoFaune) : Davide Zazzera

Vidéaste autodidacte depuis 2015 et danseur professionnel issu de la culture hip-hop, Davide Zazzera développe son œil artiste à travers sa sensibilité et son rapport aux mouvements. Il se spécialise en récapitulatif d’événements ce qui l’amène à travailler pour des labels tels que Redbull, Battle of the year… Fort de sa créativité, il aime être à la direction artistique et allie projet personnel axé principalement sur du corporatif à des projets sur demande.

Article suivant