Le Prix LOJIQ culture

Les jeunes artistes du collectif féminin Bird Messenger  remportent le Prix LOJIQ Culture

Lors du troisième gala des Prix LOJIQ à l’Assemblée nationale du Québec, Émilie Monnet et Moe Clark ont reçu le Prix LOJIQ Culture pour souligner leur engagement à préserver leur culture et rapprocher les peuples autochtones des Amériques par le biais de la musique, de projections visuelles, et du théâtre.

Avec l’appui de l’Office Québec-Amériques pour la jeunesse, les deux jeunes artistes se sont rendues au Brésil où elles ont poursuivi et achevé la création d’un spectacle interdisciplinaire inspiré d’entretiens avec des artistes et aînés autochtones de l’Alberta, du Québec et du Brésil. C’est au Brésil, avec le musicien professionnel brésilien Chico Correa, qu’elles ont créé la musique du spectacle. Elles en ont aussi profité pour présenter leur projet au IDEA World Congress à Bélem, un important congrès jumelant l’art et la transformation sociale.

Dernièrement, Bird Messengers s’est produit au MAI, Montréal arts interculturels. Par ailleurs, les artistes ont bénéficié d’une résidence de création offerte par cet organisme culturel. Soulignons aussi qu’une nouvelle compagnie de création artistique autochtone mise sur pied par Émilie Monnet a été créé en mai 2011 : ONISHKA, qui signifie «Réveillons-nous».